samedi, 06 juin 2015

Citation : L'Alchimiste

 

 

aveugle.jpg

 

jeudi, 04 juin 2015

Peinture : Henrik Aarrestad Uldalen

 

 

t Henrik Aarrestad Uldalen 15.png

 

Have a beautiful night,
Henrik =

jeudi, 28 mai 2015

Toutes sortes de monstres : Shishupala, quatre bras et trois yeux

 

 

Nous sommes en Inde, à l’époque originaire du Mahabharata.  Shishupala est un proche cousin du dieu Krishna, et les deux enfants eurent des naissances étranges. Tandis que Krishna échappait à la mort en étant échangé avec la fille d’une simple paysanne, le cousin Shishupala naissait avec trois yeux et quatre bras. Non, il ne s’agissait pas de la représentation ordinaire des divinités de l’hindouisme, qui, selon leur rapidité à agir, ont quatre, six ou huit bras pour montrer qu’ils bougent vite ; dans le cas de l’enfant Shishupala, c’était une véritable anomalie. L’enfant est un monstre biologique.

Les parents le feraient volontiers disparaître- pas d’états d’âme en Inde avec les infanticides-, mais une voix tombée du ciel leur demande de n’en rien faire, car son heure n’est pas venue. D’ailleurs, dit la voix, ses deux bras et son œil superflus tomberont d’eux-même lorsque l’enfant monstrueux sera sur les genoux de son futur meurtrier.

 

 

Pas facile, cette situation. Cependant, la mère place Shishupala sur les genoux de tous les visiteurs, pour voir. Un jour, elle le pose sur les genoux du petit Krishna. Et ça marche ! Shisupala redevient un petit garçon avec deux bras et deux yeux. Seulement voilà, Krishna le tuera un jour. Éperdue, la mère de l’ancien monstre obtient du jeune Krishna qu’il épargnera son cousin cent fois de suite. Marché conclu, ça laisse du temps.

 

 

 

Les cousins ont grandi. Shisupala doit épouser la belle Rukmini. Or au dernier moment, Krishna enlève la fiancée de son cousin et l’épouse. Avec cet enlèvement, Krishna se conforme à l’un des mariages en usage dans cette époque ancienne, le mariage par choix, le mariage arrangé, et le mariage par enlèvement. Donc rien à dire. Mais le cousin Shishupala devient un enragé.

 

 

 

 A compter de ce moment, Shishupala insulte et offense son cousin tant qu’il peut. Une fois, deux fois…. Patient, Krishna ne bronche pas.  A la centième insulte, Krishna se prépare. Et vient le jour final, grand jour de sacrifice très solennel. Shishupala insulte son cousin pour la cent et unième fois et cette fois, Krishna entre en action. Oh ! Sans bouger. Un disque tranchant apparaît au bout de ses doigts et va trancher la tête du cousin insulteur.

 

Il paraît que le dieu Krishna aurait absorbé son cousin après l’avoir tué, car un dieu ne saurait se complaire dans la colère ni la vengeance. C’est très commode, ce genre d’absorption. Celui qui est tué se translate dans le corps de son tueur et les deux ne font plus qu’un. En plus, cela évite les futures guerres, c’est bien.

 

 

dimanche, 24 mai 2015

Jules Renard " Journal "

 

 

tournesol mon père.jpg

 

 

mercredi, 20 mai 2015

Peinture : Henrik Aarrestad Uldalen

 

 

t Henrik Aarrestad Uldalen 29.jpg

 

Have a beautiful night,
Henrik =

samedi, 16 mai 2015

Soigner les TOC

 

 

cerveau benzodiazepines.jpg

 

La TMS ou « stimulation magnétique transcrânienne » est une technique indolore de stimulation neuronale dans le cerveau.

 

 

 

 

Répétée sur plusieurs séances, cette thérapie ambitionne de traiter les personnes atteintes de troubles obsessionnels compulsifs (TOC).

A terme, selon ses promoteurs, cette technique pourrait même diminuer les séquelles des victimes d'accidents vasculaires cérébraux.

 

 

cerveau droit.jpg

 

 

 

mercredi, 13 mai 2015

Grand Corps Malade : extrait de la chanson " Je viens de là "

 

brisé.jpg

 

samedi, 09 mai 2015

David Hocley

 

 

t david hocley model with unfinished self portrait.jpg

 

" Model with unfinishes self portrait "

 

 

 

mercredi, 06 mai 2015

Cure de rêves...

 

 

aa.jpg

 

aa0.jpg

 

aa1.jpg

 

lundi, 04 mai 2015

Sully Prudhomme

 

a.jpg

 

samedi, 02 mai 2015

Peinture : Botero

 

 

t casa_de_marta_pintuco botero.jpg

" Casa de Marta Pintuco "

 

 

 

mardi, 28 avril 2015

Des goûts et des couleurs avec Michel Pastoureau : le rouge

 

 

rouge couleur.jpg

 

Des goûts et des couleurs …, on peut discuter à l’infini, et tout le monde reconnaît la force de la subjectivité dans ces domaines. Mais saviez-vous que les couleurs ont une histoire culturelle, politique et psychique ?

Imaginiez-vous qu’il existe des couleurs qui nous font chaud au cœur et d autres qui nous font peur et ce, par delà les latitudes et les origines religieuses ?

 " Hors-champs " tente de faire la cartographie amoureuse des couleurs grâce à un historien amoureux des ours, des emblèmes héraldiques et de … certaines couleurs.

 

Comme toujours avec des archives et des chansons, balade dans l’histoire de la peinture, des mentalités et de nous mêmes...

 

rouge.jpg

 

Invité :
Michel Pastoureau, directeur d'études au Cnrs et à l'Ehess

 

 

aa.JPG

Claude Garache

Claude Garache

Claude Garache

 

samedi, 25 avril 2015

Citation : Le serpend qui danse

 

 

navire.png

 

 

mercredi, 22 avril 2015

Peinture : Henrik Aarrestad Uldalen

 

 

t Henrik Aarrestad Uldalen 19.jpg

 

Have a beautiful night,
Henrik =

 

samedi, 18 avril 2015

Vincent, entendeur de voix

 

 

bizarre.jpg

 

 

Vincent Demassiet est entendeur de voix.

Pendant des années, ses voix lui ont hurlé des insultes aux oreilles.

Grâce à un groupe de parole du réseau R E V (réseau français sur l'entent de voix), il a réussi à les dompter.

 

 

Reportage : Leila Djitli

Réalisation : Marie Plaçais

 

 

 

 

Si vous voulez joindre Vincent :

entendeur@gmail.com

 

mardi, 14 avril 2015

David Hocley

t nude david hocley.jpg

 

" Nude "

samedi, 11 avril 2015

Jules Laforgue : Les complaintes

 

 

inde.jpg

 

 

jeudi, 09 avril 2015

Symbolisme : L'éléphant, complice et victime de l'homme

 

Depuis les victoires et les défaites d’Hannibal jusqu’au triomphe éditorial de Babar, les hommes ont toujours entretenu avec les éléphants des relations bien particulières, entre affection et brutalité, séduction et effroi, admiration empreinte de sacré et exploitation cynique. Et ce sont bien toutes ces composantes qui se retrouvent dans l’étonnant épisode qui met en scène ces jours-ci les deux éléphantes Baby et Népal, qui ayant été prêtées par le cirque Pinder, en 1999 au Parc de la Tête d’Or de Lyon, sont menacées d’être bientôt euthanasiées pour cause de tuberculose. Une pensionnaire plus âgée, Java, étant morte de vieillesse à 67 ans, son autopsie a révélé qu’elle était atteinte de cette maladie. Or le Code rural prévoit, dans ses articles L223-8 et R223-4, qu’en cas de présence d’un animal contaminé, tout le troupeau sera considéré comme infecté et devra être abattu. Mais ce qui valait pour la vache folle doit-il valoir pour des éléphants dans un zoo ? L’affaire est encore en suspens au Conseil d’Etat tandis que Baby et Népal ont trouvé des défenseurs aussi notoires qu’Alain Delon, Stéphanie de Monaco, Brigitte Bardot ou le professeur député Bernard Debré.

 

On peut gager que cette affaire toucherait moins l’opinion si celle-ci n’était pas d’autre part incitée, bien au-delà de ce cas spécifique, à s’inquiéter du massacre actuel des éléphants d’Afrique. Pour répondre en particulier aux appétits du marché chinois en matière d’ivoire, des braconniers abattraient chaque année des dizaines de millier de bêtes, plus qu’au cours des deux dernières décennies, au risque de menacer l’espèce de la disparition qu’ont connue voici bien longtemps les mammouths. Eric Baratay, professeur à l’Université de Lyon III et éminent spécialiste de l’histoire des animaux, va nous aider à restituer dans la longue durée, la très longue durée, ces lourdes inquiétudes du présent. Jean-Noël Jeanneney

 

 

 

 

Invité :
Eric Baratay, professeur d’histoire contemporaine

 

 

                                  Programmation sonore :

aaa.jpg- Chanson « Jumbo l’éléphant » interprétée par André CLAVEAU en 1948, paroles et musique de André CASSI.

- Interview par Pierre ICHAC de Julien MAIGRET qui raconte ses souvenirs de l’Afrique au début du siècle, dans le cadre de l’émission Le monde comme il va, le 6 avril 1955.

- Reportage de Jean GODIGNON, dans le cadre de l’émission Paris vous parle, le 29 juillet 1959.

- Lecture par Fabrice LUCHINI en 2006 de la fable « Le rat et l’éléphant » de Jean de LA FONTAINE (Livre VIII, Fable 15).

 

- Reportage de Lise ÉLINA dans un cirque à Angoulême, interview du cornac, dans le cadre de l’émission Tribune de Paris, le 28 mars 1946.

- Interview de Romain GARY, souvenirs en Afrique d’un accident d’avion qui tua le pilote et un éléphant, le 26 décembre 1956.

 

 

Bibliographie :

- Eric Baratay, Le point de vue animal. Une autre version de l’histoire

- Eric Baratay et Elisabeth HARDOUIN-FUGIER, Zoos : les jardins zoologiques en Occident, XVIe-XXe siècle

- Eric Baratay, Et l’homme créa l’animal : histoire d’une condition

- Robert DELORT, Les éléphants piliers du monde

- Michel PASTOUREAU, Les animaux célèbres

 

 

a1.jpg L'histoire, celle bâtie par les hommes, est toujours racontée comme une aventure qui ne concerne qu'eux. Pourtant, les animaux ont participé et participent encore abondamment à de grands événements ou à de lents phénomènes. Leurs manières de vivre, de sentir, de réagir ne sont jamais étudiées pour elles-mêmes, comme s'il n'y avait d'histoire intéressante que celle de l'homme. Comme s'il existait en nous une difficulté à prêter attention aux vivants que nous enrôlons, mais que nous traitons comme des objets, indignes de participer à la marche de l'histoire. L'histoire vécue par les animaux est néanmoins, elle aussi, épique, contrastée, souvent violente, parfois apaisée, quelquefois comique. Elle est faite de chair et de sang, de sensations et d'émotions, de douleur et de plaisir, de violences subies et de connivences partagées. Elle n'est pas sans répercussions sur la vie des hommes, à tel point que ce sont leurs interactions, leurs destins croisés qu'il faut désormais prendre en compte. Elle est donc loin d'être anecdotique et secondaire. Il faut se défaire d'une vision anthropocentrée pour adopter le point de vue de l'animal, et fournir ainsi une autre version de l'histoire, qui ne manquera pas d'intéresser notre monde inquiet de la condition faite aux animaux.- 4ème de couverture

 

 

mardi, 07 avril 2015

Proverbe Chinois

 

coccinelle.jpg

 

dimanche, 05 avril 2015

Peinture : Jaya Suberg

 

 

t jaya suberg 0.jpg