dimanche, 19 mars 2017

Nos amis les rats : Le comte Dracula et ses rats messagers

 

 

Ce choix n’est pas dépourvu de logique, car sauf accident, les vampires sont immortels.

 

 par Catherine Clément

 

 Dracula est un personnage de fiction inventé par l’anglais Bram Stoker et publié en I897, à l’époque de Jack l’Éventreur à Londres et de la naissance de la psychanalyse à Vienne. 

 

 

 

 

 S’ils sont encore debout au lever du soleil, si on leur perce le cœur dans leur cercueil avec un épieu de bois, les vampires se décomposent aussitôt en poussière et redeviennent les morts qu’au fond, ils n’ont pas cessé d’être. Mais les dieux grecs aussi peuvent être accidentés,  s’ils se parjurent après avoir juré par le Styx, les voilà dédivinisés pour une décennie.

Bref, les dieux meurent même s’ils sont immortels. Et ce dieu moderne qui ne se nourrit pas de viande, mais de sang, mérite qu’on s’arrête sur ses origines.

Vlad III - Dracula

 

Mort-vivant dans les régions germanophones ou de Transylvanie, lointainement héritier de l’authentique prince roumain Vlad Dracula, le petit dragon surnommé l’Empaleur, un guerrier cruel mort au XVme siècle, le dieu de l’immortalité a pour compagnons des loups, des mouches, des tziganes et des rats.

On remarquera la place des Tziganes dans cette hiérarchie d’animaux maléfiques ; pour Bram Stoker, les Tziganes n’étaient pas tout à fait des humains.

Lorsqu’il voyage, Dracula emprunte les voies maritimes sur un navire farci de rats qui apportent la peste quand le vampire débarque. Son âme damnée, un fou emprisonné, repère son arrivée en chantant "  des rats, des rats, des rats… " en un temps où, l’année même de la publication de Dracula, Yersin découvrit le bacille de la peste. Plus tard, au cinéma, les rats de Dracula devinrent les véhicules de la peste nazie, jusqu’au jour où les vampires devinrent de grands séducteurs.

 

a 1.jpg

film : Dracula 1992

de

Francis Ford Coppola

 

Pas d’inquiétude. De nos jours, les vampires sont décents, ils se nourrissent du sang des bêtes dans les forêts et jamais, au grand jamais ils n’oseraient s’entourer de rats, ni sucer le sang de leur bien-aimée, sauf accident.

C’est ce qui arrive dans la série du Désir Interdit, plus connu sous le nom de Twilight, sorti de la plume puritaine de la jeune mormonne Stephenie Meyer le bon vampire se décide à mordre son épouse pendant qu’elle accouche, pour la rendre immortelle. Des rats ? Où ça ? Mais on n’en est plus là, voyons !

 

Les commentaires sont fermés.